1 204 267 visites 6 visiteurs

Des Lislois motivés

17 mars 2018 - 07:51

Article "La Dépêche du Midi" du 17/03/2018

L'USL, deuxième avec 54 points, se rend à Tournefeuille, huitième, mais qui compte deux matches de retard.

Les hommes de Laurent Cettolo avaient produit une excellente impression à Fernand-Lapalu s'inclinant 11 à 15 après avoir envoyé beaucoup de jeu. Les «bleu et noir» disposent d'une excellente cavalerie avec deux TGV, Abadie et Lyet, ainsi qu'un excellent buteur, Eridia. Ils sont en plein renouveau après leurs victoires probantes sur Fleurance et Castelsarrasin.

Les Lislois, de leur côté, font preuve d'un bel investissement, concrétisé au plan comptable par une deuxième place, sans doute aléatoire, mais inespérée en septembre. Pour autant, rien n'est acquis pour le classement du 22 avril. Quatre équipes convoitent trois fauteuils : l'USL, Lannemezan, Gaillac et Cahors. Seul Fleurance paraît assuré de disputer une autre aventure. Les Lislois affichent beaucoup de maturité en défense mais chez l'adversaire il faut proposer tout au long du match du jeu, beaucoup de jeu, à partir d'une conquête propre.

Ce court déplacement constitue un nouveau tournant de la saison. Un succès mettrait les Lislois en ballottage favorable avant le 32e face à Gaillac. Un revers les mettrait sous la pression de leur challenger. Devant Miélan, les Lislois ont montré une grosse solidarité. Dans l'adversité, ils ont su trouver le mental en privilégiant le «un pour tous, tous pour un» afin de forcer le destin.

Au bord du Touch, il leur faudra mettre les mêmes ingrédients, y ajouter discipline et sang-froid pour rivaliser dans un nouveau derby en tentant de museler les princes de l'offensive. Pour ramener quelque chose, l'USL devra élever son niveau de jeu, ne rien lâcher pour s'interdire de vaciller devant une équipe libérée, un promu assuré du maintien mais désireux de devenir, sur son herbe, un coupeur de têtes. Les «sang et or» devront se passer de Yoann Alibinet et de leur capitaine Adrien Rowling. Le groupe sera connu à l'issue du dernier entraînement. Les supporters doivent se mobiliser derrière leurs couleurs en terre voisine.

Yannick Lafforgue, le coentraîneur, confie : «Tournefeuille est une très belle équipe sur terrain sec qui a traversé une période difficile sur les pelouses d'hiver. Nous les craignons par le volume de jeu qu'ils proposent. Ils sont créateurs. Un match important avant le rendez-vous crucial face à Gaillac. Nous devons bien le préparer mais si ça veut sourire à Tournefeuille, nous espérons ramener quelque chose, sans pour autant tirer de plan sur la comète. A quatre journées de la fin du championnat, chaque point va désormais compter pour la qualification.»

La Dépêche du Midi  

https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/17/2761207-des-lislois-motives.html

Commentaires

"40 ANS DU CLUB" LE SAMEDI 9 JUIN

A  toutes celles et à ceux  qui aiment

ou ont aimé ce club 

 

 et qui ont contribué, de près ou de loin au cours de ces quarante dernières années, à en faire ce qu’il est devenu, nous proposons de fêter dignement avec nous cet anniversaire. 

 

L’événement a eu lieu le 

9 juin

au stade de Rugby de Tournefeuille