961 351 visites 12 visiteurs

Tournefeuille partage les points

6 novembre 2017 - 08:44

Article "La dépêche du Midi" du 6/11/2017

Le commentaire

C'est un peu l'histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. Les Cacistes ne devaient absolument pas perdre, ils n'ont pas perdu... mais ils n'ont pas gagné non plus. Finalement, c'est un sentiment mitigé qui reste après cette rencontre face à Tournefeuille. C'est incontestable, il y a eu du mieux, encore une fois. Il faut souligner l'entame parfaite, sous des trombes d'eau, qu'ont réalisée les hommes du duo Mercier-Fabre. Après une première action défensive positive, ils ont su marquer sur leur première attaque, après pénaltouche. Jonathan Gendre attaque la ligne et prend la porte qui s'ouvre, jette un coup d'œil à l'extérieur et glisse un coup de pied rasant pour Thomas Reymond, qui plonge sur le cuir dans l'en-but (7-0, 5e). Le match des locaux débute sous les meilleurs auspices. Peu à peu, Tournefeuille rentre dans son match, met la main sur le ballon et fait souffrir les locaux (7-3, 12e) qui réagissent opportunément sur pénalité dans la foulée (10-3, 15e). Tournefeuille détient les clés de la première période, le CAC reste solidaire en défense, et perturbe la mêlée et la touche visiteuse (deux ballons gagnés dans le premier acte). L'AST concrétise sa possession par un essai casquette : Lacassagne tape un par-dessus astucieux, les Cacistes cafouillent la balle en fond d'en-but, et Abadie en profite (10-8, 35e).

Vitesse retrouvée

En deuxième période, la pression s'inverse. Les visiteurs reculent sur du jeu à zéro ou une passe des Castelsarrasinois. Une domination récompensée par deux drops successifs (54e, 62e) de l'ouvreur local. Un mini-break (16-11, 63e) de courte durée. Sur une touche directe aux 40 mètres, les Haut-Garonnais récupèrent le ballon, lancent une cocotte et jouent le côté fermé. Anthony Dalla Riva voit le fond de terrain dégarni, tape à suivre et récupère pour se peler un essai tout seul (16-16, 67e). La transformation est manquée, les deux équipes sont dos à dos.

Dans les dix dernières minutes, les locaux poussent. Ils pensent inscrire un essai libérateur, finalement refusé pour une dernière passe en-avant (75e). Le jeune Jules Bertrand, pour sa première, fait passer un énorme frisson dans les tribunes d'Alary. Sur une relance magnifique, il dépose trois défenseurs grâce à sa vitesse et ses crochets. Il n'est plus qu'à cinq mètres de la ligne, mais est bien coffré par le dernier défenseur tournefeuillais qui le projette en touche (79e). Les deux équipes se quittent sur un score de parité qui arrange plus les affaires de l'AST que celles des Cacistes. Les «Rouges et blanc) perdent une place au classement (10e) alors que les visiteurs, eux, restent dans le rythme pour la qualification (5e).

CASTELSARRASIN 16 - TOURNEFEUILLE 16

MT : 10-8; arbitres : M. Evan Urruzmendi (Côte Basque Landes).

Pour Castelsarrasin : 1E Reymond (5); 1T, 1P (15) et 2 D (54, 61) Gendre.

Pour Tournefeuille : 2 E Abadie (35), Dalla Riva (67); 2P (13, 58) Eridia.

Évolution du score : 7-0, 7-3, 10-3, 10-8 / 13-8, 13-11, 16-11, 16-16.

CA CASTELSARRASIN. Reymond – Barrès, Dirat, Pignol, Buret – (o) Gendre, (m) Dumail – Damiot, Boué, Quezel – Migliore, Lahlali – Benlebbad, Crubilé, Lombard-Buret. Sont entrés en cours de jeu : Bousignac, Yzabel, Limouzin, Laborie, El Quassaoui, Bertrand, Andron. Entraîneurs : Bastien Mercier et Gérald Fabre.

AS TOURNEFEUILLE. Azema – Abadie, Desprez, Eridia, Sirven – (o) Graton, (m) Lacassagne – Ginisty, Suchaud, Mottais – Clary, Trémolières – Baboudjilan, Marcet, Sicre. Sont entrés en cours de jeu : Gibrac, Tomczak, Karoui, Martins, Hanou, Dalla-Riva, Combret. Entraîneurs : Laurent Cettolo et David Egéa.

Fédérales 2B : Castelsarrasin- Tournefeuille : 26-19.

«Bosser, bosser et encore bosser»

Édouard Crubilé (talonneur et capitaine du CAC) :

«On n'a pas perdu, c'est bien l'essentiel. Il y a eu du mieux. On s'est remobilisé après la défaite à L'Isle-Jourdain. Mais on n'a pas gagné non plus ! On a beaucoup de déchets, on doit encore améliorer notre touche, et on tombe deux ballons sur la ligne d'essai. Il faut profiter de ces deux semaines pour se remettre un boulot, bosser, bosser et encore bosser !».

Max Suchaud (troisième ligne et capitaine de Tournefeuille) :

«Nous étions venus nous tester ici, nous le modeste promu. On voulait ramener des points. On est content d'en prendre deux. On savait que ce serait un gros combat. Le test a été concluant.»

Hugo Boué (troisième ligne centre du CAC) :

«On s'est retrouvé dans l'envie. On a essayé de retrouver un jeu plus aéré, avec plus de mouvement. Il y a encore pas mal de déchet tout de même. Ce n'est pas facile en deux jours de changer beaucoup de choses. On a une semaine de repos, il faut en profiter.»

Recueillis par F. D.  

http://www.ladepeche.fr/article/2017/11/06/2679259-le-ca-castelsarrasin-sauve-l-essentiel.html  

Commentaires

OFFENSIVE DIGITALE LANÇÉE DIMANCHE !