961 560 visites 11 visiteurs

Claude Guiraud : «Gruissan, le moment fort de la saison»

28 juin 2017 - 12:31

 Article "La Dépêche du Midi" du 22/06/2017

L'AST, battue en demi-finale, est promue en Fédérale 2.

Une fois donné le dernier tour de clé dans la serrure tournefeuillaise, l'heure est à l'état des lieux pour Claude Guiraud. Avant de rejoindre Rieumes, le technicien quitte les bords du Touch par la grande porte.

Quel est votre ressenti suite à l'élimination en demi-finale, dimanche dernier ?

Dans la mesure où nous avons manqué de précision face à cette équipe de Périgueux habituée à jouer un ton au-dessus et de ce fait apte à se nourrir des fautes commises par l'adversaire, notre défaite est logique.

Ceci dit, et sans remettre en cause une seule seconde la supériorité des vainqueurs, je déplore une situation ubuesque. Rendez-vous compte, la finale va opposer deux équipes privées d'accession. Et comme Périgueux avait fait l'objet d'une sanction analogue l'an passé, quelque part, cela interpelle.

L'Aviron Gruissanais, que Tournefeuille a éliminé en seizième de finale, a, paraît-il, refusé la montée ?

Certes, mais cela ne ternit en rien ce qui restera comme le moment fort de la saison tant la victoire fut de celles dont on dit qu'elles ne souffrent aucune contestation. Ce jour-là, un déclic supplémentaire s'est produit, avec l'esprit de groupe pour faire la différence. Je rappelle également que nous avions failli rejoindre l'étage supérieur en fin de saison dernière. Nous avons su effectuer, dans une poule relevée qui plus est, un bon parcours marqué par aussi bien par l'évitement du barrage que par une montée en puissance au moment opportun. Nous nous étions fixé un objectif, nous l'avons atteint de nous-mêmes.

Une nouvelle fois, votre projet de jeu très imprégné de la culture haut-garonnaise a trouvé un magnifique aboutissement.

C'est vrai, j'aime le jeu de mouvement, la capacité des joueurs à se déplacer. Comme de nombreux techniciens, j'ai été marqué par les succès remportés par le Stade Toulousain et Colomiers aux dépens de formations beaucoup plus outillées sur le plan athlétique. La volonté de produire un jeu de qualité, c'est tout un état d'esprit. Toutefois, il faut rester lucide, en Fédérale, nous n'avons ni les mêmes joueurs ni les mêmes cadences d'entraînement. Il s'agit avant tout de s'adapter.

Et maintenant, Rieumes ?

Oui, je suis naturellement attiré par l'ambiance propre au rugby des villages. Avec Patrick Miquel pour assurer la continuité autour d'un groupe en grande partie reconduit. Je précise que cette décision mûrement réfléchie a été prise bien avant le début de la phase finale.

Recueilli par Ph. A.  

http://www.ladepeche.fr/article/2017/06/22/2598328-claude-guiraud-gruissan-le-moment-fort-de-la-saison.html  

Commentaires

OFFENSIVE DIGITALE LANÇÉE DIMANCHE !