852 789 visites 4 visiteurs

MAMAN, QUELLE FINALE !

1 juin 2017 - 10:56

Article de Walter Hugo :

Faciles vainqueurs de Tyrosse (21-0) en ½ finale, invaincus de la saison, les redoutables cadurciens partaient largement favoris de ce duel Pyrénéen. Mais en ce jour de Fête des Mères, les jeunes de l’AST avaient une idée derrière la tête…

D'entrée de jeu, les Lotois confirment leur statut. Dès la 2ème minute, ils montent une chandelle : le troisième rideau Haut-Garonnais cafouille et concède une touche sur ses 5m. Sanction immédiate : trois petits tas plus loin, essai en force de Cahors, non transformé.

2' : CAHORS 5 – A. S. TOURNEFEUILLE 0

Cahors accentue sa domination et l'AST ne doit son salut qu'à sa redoutable défense. Elle concède toutefois une pénalité qui fait gonfler dangereusement le score. On ne donne alors pas cher des chances de l'AST.

15' : CAHORS 8 – AST 0

Quelques minutes plus tard, l'arrière lotois a l'occasion de creuser un peu plus l'écart mais son coup de pied est trop court. Le redoutable Bardina en profite pour sonner la révolte de Tournefeuille. L'AST ressort la tête  de l'eau, retrouve le fil de son jeu : les temps de jeu se multiplient, l'ouvreur Diaz  lance le 12 Letienne qui feinte la passe sur le 13 Lagarde et va marquer. Cahors est débordé : Barbet et Mendy étaient encore demarqués en bout de ligne. Diaz transforme face aux perches.

20' : CAHORS 8 – AST 7

Le jeu s'équilibre et les deux équipes se rendent coup pour coup. L'arrière lotois rectifie le tir en ajoutant 3 points. Cahors accentue son avance.

25' : CAHORS 11 – AST 7

L'AST reprend alors l'initiative du jeu et semble en mesure de passer devant. Mais juste avant la pause, coup de thêatre : sur un dégagement anodin, l'arrière haut-garonnais est trompé par un rebond. Il est contraint de renvoyer dans les bras du N° 9 lotois Anton, qui lance parfaitement son 3ème ligne Lefort qui s'en va planter un essai assassin 40 m plus loin.

L'arrière Bouzerand manque à nouveau la transformation.

Mi-Temps : CAHORS 16 – AST 7

L'AST est alors obligée de faire le jeu pour recoller au score. Le salut viendra une première fois de la mêlée qui sur un bel effort récolte une pénalité. Dès 40 m en coin, Diaz commence son festival et la passe.

45' CAHORS 16 – AST 10

Les cinq premières lignes de l'AST (Pilou Neduana, Orus, Célaya, Pigal et Arty) livrent une lutte farouche face aux « commodes » lotoises. Le combat fait rage : le redoutable Duffaut est touché à la jambe, Arty à la machoire, Célaya à l'épaule. Duquesne est précieux au sol, Lorvellec dans les airs. L'AST ne lâche rien et impose son rythme avec son N° 9 Carrère à la baguette.  Elle est récompensée par une nouvelle pénalité de Diaz

50' CAHORS 16 – AST 13

    Tournefeuille domine, mais Cahors s'accroche à son maigre avantage. Les Lotois sont au bord de la rupture : dans le sillage de leur capitaine Courtin, on sent que l'AST ne veut pas mourir si près du but. Comme depuis le début de l'épopée, l'entrée du banc va être « monstrueuse ». Maldonado apporte son souffle en 3ème ligne, Martins a relayé Duffaut, Jegou est entré à l'aile et Fradet a remplacé son compère Lagarde. Les attaques se multiplient, mais c'est sur une nouvelle pénalité de l'imperturbable Diaz que l'AST va égaliser..

63' CAHORS 16 – AST 16

     Reste alors un gros ¼ d'heure, et Cahors est virtuellement qualifié au bénéfice des essais marqués. Les valeureux Lotois n'ont plus de souffle, mais puisent leur énergie en regardant ce bouclier qui leur tend les bras. Mais l'AST croit en son étoile et accentue sa domination. La cohorte des supporters de Cahors est inquiète et pétrifiée. La « blue army » de Tournefeuille pousse, elle, très fort derrière ses jeunes, elle gagne sa finale.

Mais la dernière mêlée paraît fatale à Tournefeuille : elle recule dangereusement mais réussit à sortir le ballon. Pas d'autres choix que de tenter le tout le pour le tout. Le coup semble bon « exter » mais Letienne prend ses responsabilités : il tente un improbable slalom dans le trafic en revenant « inter ». Les Cadurciens aux abois sont surpris, ils manquent d'oxygène. Letienne va déclencher un véritable courant d'air dans la défense. Il s'en va marquer en coin 60 m plus loin.

Diaz ne transforme pas et l'arbitre siffle.

SCORE FINAL 

TOURNEFEUILLE 21 – CAHORS 16

 

 TOURNEFEUILLE : Champion de FRANCE BALANDRADE

 

On en a rêvé, les jeunes l'ont fait !

 

Bon arbitrage de M. Milhastre (Languedoc) pour son dernier match en France, avant son départ pour  la  Nouvelle Zélande.

TOURNEFEUILLE : Mauries, Bardina, Lagarde, Létienne, Bardet ; Diaz (o), Carrère (m), Mendy, Courtin (cap.), Duquesne, Duffaut, Lorvellec, Neduena, Orus, Celaya - Sur le banc : Pigal, Arty, Martins, Maldonado, Artigues, Fradet, Jegou.

CAHORS : Bouzerand, Terrou, Delbreil, Marc Floyrac, Labordeta, Brugidou (o), Anton (m), Roux, Lefort, Roche (cap.), Manie, Minello, Georges, Lagrifouliere, Laporte - Sur le banc : Benac, Minimot, Borrallo, Lascoux, Jonte, Fabre, Arnal.

Commentaires

Aucun événement