852 787 visites 5 visiteurs

Fédérale 3 – Tournefeuille tient sa finale pour le haut du classement

14 mars 2017 - 09:16

Article et photos Rugyamateur.fr  du 13/03/2017

Les deux équipes abordaient ce derby avec des objectifs diamétralement opposés. L’A.S. Tournefeuille (2ème, 50 points) souhaitait conserver sa place de second pour éviter les barrages, rester invaincue à domicile et peaufiner les derniers détails avant le début des phases finales. Pour sa part, le Grenade Sports (7ème, 31 points), dans une lutte acharnée pour le maintien avec Vic Fezensac et Laroque-Bélesta (rien n’étant encore officiel quant au passage de 10 à 12 clubs par poule la saison prochaine) après un début de saison très délicat (seulement deux victoires lors de la phase aller, dont une suite au forfait général de Vic Bigorre), voulait confirmer son regain de santé (cinq victoires sur les sept derniers matchs) et faire oublier sa dernière sortie chez le leader rieumois (défaite 64-13)… (par Marco Matabiau, photos GR Vin)

Si le match des équipes réserves était un indicateur de ce qui allait venir (33-5 pour Tournefeuille, qui s’assurait par la même occasion de terminer à la première place de la poule), on pouvait s’attendre, même si le score final était plutôt trompeur, à un match enlevé et accroché. Les débats démarraient en effet sur un bon rythme, les équipes essayant d’enchaîner et d’alterner les diverses formes de jeu. A signaler que dès la deuxième minute, le seconde ligne tournefeuillais Gonzales devait quitter ses camarades, visiblement victime d’une fracture du nez.

En parlant de nez, la première mèche était allumée par l’ailier local Teillol qui se faisait reprendre en bord de touche après avoir été décalé dans son couloir par Lyet. Le même Lyet récupérait quelques instants plus tard, après rebond,  une «chandelle» qu’il avait lui-même allumée. Il s’échappait sur 40 mètres mais Gueritault, dernier défenseur, fermait la porte et le poussait en touche à cinq mètres de l’en-but. Tournefeuille maintenait son emprise sur le début de match. Bien servi par son ouvreur Arnaud (titularisé pour la deuxième fois consécutive), Clua, après une course rentrante, transperçait le rideau grenadain mais était à son tour repris avant de pouvoir conclure. Néanmoins, la défense était sanctionnée pour un hors-jeu de ligne. Arnaud, des 25 mètres en face, ne se faisait pas prier pour ouvrir le score (3 – 0,  13è). Dans la foulée, Clua récidivait, trompant la vigilance des jaune et noir. Il était à nouveau plaqué tout près de la terre promise. Grenade se mettait à la faute et l’inoxydable Nougailhon (capitaine ce dimanche… à 44 ans!!!) écopait d’un carton blanc (15è). Les locaux tentaient d’enfoncer le maul suivant, mais sans succès. Qu’à cela ne tienne, une nouvelle pénalité était jouée rapidement par Suchaud qui, bien aidé par tout son pack, marquait le premier essai de l’après-midi. Arnaud transformait: 10 – 0 (18è). Deux minutes plus tard, les visiteurs allaient se retrouver à 13, le troisième ligne Géli écopant d’un carton jaune. Même si Grenade ne fermait pas le jeu, c’est bien Tournefeuille qui profitait de cette supériorité numérique : Clua, décidément intenable dans cette première période, gratifiait le public d’une chevauchée solitaire d’une bonne trentaine de mètres. L’action rebondissait et Suchaud, bien placé, inscrivait en force son deuxième essai personnel. Arnaud transformait à nouveau : 17 – 0 (33è). Peu avant la pause, les bleu et noir obtenaient le bonus offensif sur une troisième réalisation de Suchaud, bien servi par Lyet, toujours aussi déterminant dans ses interventions. Avec la transformation d’Arnaud, les locaux faisaient définitivement le break (24 – 0, 38è). Arnaud allait pourtant, pendant les arrêts de jeu, récolter un carton jaune (accrochage), permettant par là-même à Grenade d’inscrire trois points par Margarit: 24 – 3, score à la pause.

UN DEUXIÈME ACTE BROUILLON ET DÉCOUSU

On se disait que Grenade allait avoir du mal à soutenir la comparaison tant la domination tournefeuillaise avait été flagrante lors des quarante premières minutes, mais rien n’allait se dérouler comme espéré pour les hommes du duo Cettolo – Guiraud. Non seulement ils perdaient le seconde ligne Garaud sur blessure (48è) mais ils écopaient, ainsi que les Grenadains il est vrai, d’un nouveau carton jaune consécutif à l’un des nombreux accrochages qui allaient émailler la seconde période. Une éclaircie allait bien subvenir à la 58è. Sur une mêlée à cinq mètres, Lyet venait plein champ, créait un point de fixation. Lacassagne inversait et trouvait le pilier Sicre, lequel décalait à merveille son troisième ligne Bilhère Dieuzeide, qui n’avait plus qu’à aplatir le quatrième essai des siens. Arnaud transformait à nouveau: 31 – 3 (59è). Le ciel allait néanmoins s’obscurcir pour le jeune ouvreur trois minutes plus tard. Il écopait d’un second carton jaune (que d’aucuns jugeront plutôt sévère) pour un plaquage «dangereux», deuxième jaune synonyme de rouge et donc d’expulsion. Malgré cette infériorité numérique et l’entrée de l’ouvreur grenadain Delpech (visiblement encore un peu «juste» après une blessure contractée à l’entraînement), Tournefeuille ne cédait pas un pouce de terrain aux Grenadains, même si ces derniers n’hésitaient pas à faire feu de tout bois en jouant tous les ballons dont ils pouvaient disposer.

Cependant, entre approximations et emprise physique des locaux, le score n’évoluerait plus. Au final, malgré une seconde période peu aboutie et brouillonne, Tournefeuille s’impose 31 – 3, bonus offensif en poche, confirmant ainsi sa belle deuxième place avant le déplacement à Rieumes lors de la prochaine journée. On pourra en revanche déplorer les blessures des deux secondes lignes et le carton rouge reçu par Arnaud. Pour sa part, le Grenade Sports, qui n’a jamais fermé le jeu ni baissé les bras (à l’image d’un Romain Bégué présent tant dans le jeu courant que sur les points chauds dans les rucks) et a réalisé de bons mouvements sans pour autant pouvoir conclure ni mettre réellement à mal la défense locale, repart avec zéro point de ce déplacement et se concentre désormais sur la réception de Revel, certainement décisive quant au maintien, la semaine prochaine.

LES RÉACTIONS

Claude Guiraud (Entraîneur, Tournefeuille): «Je pense qu’on fait une première mi-temps aboutie. On arrive à mettre notre jeu en place avec du mouvement, de l’intensité et des gars qui arrivent en avançant. En revanche, beaucoup d’approximations et de fautes en seconde période. Il y a également eu beaucoup de temps morts ainsi que des cartons. Puis notre demi d’ouverture prend un rouge. Du coup, on ne met pas de rythme et on ne met rien en place. Malgré tout, on s’en sort, on gagne quatre essais à zéro. Le contrat est rempli.»

Pierre Pélissier (Entraîneur, Grenade): «Le score est lourd à l’arrivée. Je trouve qu’il ne reflète vraiment pas l’intensité ni l’implication qu’on y a mis. Je ne suis vraiment pas du genre à discuter de cela habituellement mais j’ai le sentiment que l’arbitrage a parfois été incohérent. On n’a pas été récompensés sur notre état d’esprit. Quelques décisions litigieuses, qui font notamment qu’on se retrouve à 13 en première période. De plus, quelques ballons qu’on ne sort pas au pied, on s’expose à des relances de leur part. Après, on est face à une très belle équipe, bien préparée. En deuxième mi-temps, on a tenu un peu plus le ballon, cela a été un peu plus accroché. Dans l’engagement, je n’ai absolument rien à reprocher aux gars. On a aligné une première ligne de 21 ans de moyenne d’âge. Je tiens à mettre en avant l’état d’esprit des 22 qui étaient sur la feuille aujourd’hui. Je suis sûr qu’avec cette mentalité, on va réussir à se sauver. Il nous reste deux matchs que l’on va aborder comme des matchs de phase finale. On reçoit Revel qui joue une place dans les deux premiers puis on va à Laroque d’Olmes qui joue elle aussi son maintien. On restera fidèles à nos valeurs et à notre façon de jouer.

Laurent Carrère (Président, Tournefeuille): «On gagne certes avec le bonus offensif, mais on fait une deuxième mi-temps poussive. D’autant plus qu’on se retrouve avec plusieurs joueurs blessés ainsi qu’une expulsion. Ça signifie aussi que ces joueurs nous manqueront pour le déplacement de la prochaine journée à Rieumes, c’est également embêtant. Le bilan du match est tout de même positif. Les joueurs ont mis un gros engagement dès le départ. Ça fait plaisir à voir.»

Romain Bégué (Deuxième ligne, Grenade): «Certes on a pris des points, mais on a néanmoins réalisé une bonne seconde période, même si physiquement, ça a été compliqué. On a aussi aligné une équipe très jeune, ce qui n’est pas toujours évident lorsqu’on doit gérer les temps faibles. On a mal démarré le match face à une équipe plus gaillarde que nous, qui joue plus vite et qui a pour sa part parfaitement réussi son entame.»

LA FEUILLE DE MATCH

A Tournefeuille (stade municipal): AS Tournefeuille bat Grenade Sports 31 à 3 (mi-temps: 24 – 3).

Arbitrage: M. Pierre-Olivier Julien (Comité Languedoc).

Pour Tournefeuille: 4 essais Suchaud (18è, 32è, 38è), Bilhère Dieuzeide (58è), 1 pénalité (13è), 4 transformations Arnaud.

Pour Grenade: 1 pénalité Margarit (40è).

Cartons blancs: à Grenade, Nougailhon (15è).

Cartons jaunes: à Grenade, Géli (20è), Estaque (49è) ; à Tournefeuille, Arnaud (40è, 62è), Marty (49è).

Cartons rouges: Arnaud (62è).

Composition Tournefeuille: Lyet (cap) ; Teillol, Clua, Pinarello, Abadie ; Arnaud (o), Lacassagne (m) ; Suchaud, Darrieussecq, Bilhère Dieuzeide ; Garaud, Gonzales ; Marty, Goulignac, Sicre.

Sur le banc: Marcet, Baboudjian, Trémolières, Coudrais, Duvignacq, Desprez, Dandrau Cabarol.

Entraîneurs: Laurent Cettolo et Claude Guiraud.

Composition Grenade: Servat; Gueritault, Caillou, Denjean, Aranda; Crouzolon (o), Margarit (m); Nougailhon (cap), Géli, Estaque; Bégué, Rouxel; Peccolo, Lepinay, Bejna.

Sur le banc: Delin, Roncadin, Bourgade, Mazzuchini, Avanzini, Delpech, Bonaluni.

Entraineurs: Pierre Pélissier et Philippe Gordo.

http://rugbyamateur.fr/federale-3-tournefeuille-tient-sa-finale-pour-le-haut-du-classement-grenade-celle-du-bas/

 

 

Commentaires

Aucun événement