926 632 visites 7 visiteurs

Une belle histoire d'une bande de copains

25 mai 2016 - 10:54

Article la Dépêche du Midi du 25/05/2016

Les lycéens au plus haut niveau français

Parce qu'ils avaient vécu une super-aventure «rugby» ensemble en devenant champions Midi-Pyrénées Teulière (2015) avec l'AS Tournefeuille, puis séparés cette saison en cadets, Phliponeau et Balandrade. Et puis «parce que c'est une bande de copains», ils ont eu envie de continuer de jouer ensemble au rugby. En septembre 2015, ils demandent à leurs professeurs de sport au lycée Françoise de créer une équipe de rugby UNSS. Réponse positive, mais ils devront se débrouiller pour les entraînements, les plannings étant déjà chargés.

Une équipe autonome

Aucun souci pour les jeunes passionnés qui constituent ainsi la première équipe de rugby du lycée Françoise.

Ils se rendent à leur premier match en bus de ville, et gagnent ! Ils se font remarquer et se qualifient pour les Championnats de France cadets UNSS à Laon (Aisne) depuis hier et jusqu'à demain, accompagnés par deux professeurs, Vincent Thorel et Marion Sacareau. Cette dernière indique «C'est donc une équipe historique qui a fait naître l'UNSS rugby du lycée. Soudée car composée d'une bande de copains, complémentaire car formée de personnalités différentes, attachante car les joueurs donnent le meilleur d'eux-mêmes dans une ambiance amicale, méritante car les joueurs s'entraînent tous les mercredis malgré les contraintes, amusante car les joueurs savent faire preuve d'humour, et enfin une équipe d'excellence qui accède au plus haut niveau français après avoir battu de nombreux concurrents dans une académie férue de rugby.» Une fierté pour leurs amis, les parents et les entraîneurs de l'AS Tournefeuille.

Après avoir été vice-championne académique et interacadémique, cette équipe très autonome va continuer à écrire son histoire cette semaine au championnat de France.

La Dépêche du Midi

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/25/2351332-les-lyceens-au-plus-haut-niveau-francais.html  

Réactions :

Florimond Fradet (copain de club qui se trouve dans un autre lycée) : Je suis très fier d'eux et je leur tire mon chapeau. Je suis leur premier fan et je leur souhaite d'être sacré champion de France d'UNSS. Et je serai toujours là pour la 3eme mi-temps.

Arnaud Bardina (papa d’un joueur) : Je trouve qu'ils ont été vraiment autonomes. Ils arrivent, 2 en bus, 3 en voiture, 2 en vélo et 4 en métro pile à l'heure... avec des tenues vestimentaires complètement hétéroclites. Un qui s'improvise entraîneur du jour. Honnêtement les adversaires doivent rigoler quand ils les voient arriver. Ils rigolent beaucoup moins quand ils repartent.
Je trouve qu'ils se sont appropriés l'aventure en la mettant à leur goût, sans pression avec un rugby non dicté. Ils font juste parler leur talents naturels... j'espère qu'ils iront au bout, juste pour montrer que le rugby peut se jouer aussi avec beaucoup de liberté...
Bref ils s'aiment je crois, et c'est difficile de rivaliser contre un groupe qui a des liens si serrés. Nostalgie de l'an dernier certainement ou hâte de l'année prochaine...

Romain Auque (entraîneur Balandrade à AST XV) : le jeu en UNSS est un bon moyen de pratiquer leur passion pour le rugby en dehors du cadre du club (Tournefeuille en l’occurrence). C’est je pense aussi un bon moyen de prendre du plaisir avec leurs copains de l’école et partager autre chose que les cours…enfin, c’est l’occasion aussi pour les plus chanceux d’obtenir un titre scolaire…En revanche, il est parfois compliqué de gérer les deux (suivant la récurrence des séances), des joueurs reviennent blessés ou sont parfois absents à cause des rencontre en UNSS. Si la communication se fait bien avec le joueur, cela se passe bien.

John Dexpert (entraîneur Phliponeau AST XV) : Je trouve l'UNSS intéressant, ça permet de développer le rugby en milieu scolaire et de toucher peut être d'autres "enfants" qui ne se seraient pas forcément lancés dans ce sport. Ça peut donner envie à des quinzistes de passer à 7, ce qui peut être une bonne chose pour promouvoir ce dérivé du 15, qui est devenu une discipline olympique. En ce qui concerne les joueurs qui font UNSS et club, cela ne me dérange pas tant que ça n'empiète pas sur le club...On a eu quelques expériences malheureuses de tournoi unss le mercredi où les joueurs reviennent fracassés à l'entraînement ou ne viennent carrément pas. Mais je comprends qu'à leur âge, ils aient envie de tout faire sans se poser trop de questions. »

Commentaires

juniors 2017/2018 victoire de st lys 7 a 6 contre RAS piemont pyrénéen : nouvelles photos environ 16 heures
juniors 2017/2018 victoire de st lys 7 a 6 contre RAS piemont pyrénéen environ 16 heures
Juniors A / RST BLAGNAC et 6 environ 19 heures
Quand les ingrédients ne sont pas là.... environ 20 heures
15-13
Millau / CADETS A environ 20 heures
Millau / CADETS A : résumé du match environ 20 heures
26-10
Blagnac / ASTER 2004 1 jour
Blagnac / ASTER 2004 : résumé du match 1 jour
Blagnac / ASTER 2004 1 jour
Juniors B : nouveau joueur 1 jour
3-23
MILLAU / Juniors A 1 jour
MILLAU / Juniors A et 5 autres : résumés des matchs 1 jour
29-14
Juniors B / LOUS MAYNATS 1 jour
LANNEMEZAN / SENIORS 2 et LANNEMEZAN / SENIORS 1 1 jour
Kevin CLUA et 2 autres 1 jour
+