714 587 visites 18 visiteurs

La fête "Super Héros" après les victoires dimanche

15 décembre 2015 - 09:36

http://www.ladepeche.fr/article/2015/12/15/2238423-tournefeuille-remplit-sa-hotte.html

Article de Philippe Alary - La Dépêche du Midi

Hé oui, ils l'ont fait! Ils, ce sont les Tournefeuillais,et, la «perf'» en question, c'est la chute du leader pradéen de son piédestal. En l'espace de quelques minutes seulement, les visiteurs, nonobstant le leadership de la poule, ont tout perdu. Leur invincibilité, et même, la perspective d'engranger le minimum syndical de toute équipe battue en déplacement. A savoir, le point de bonus défensif. Il restait quelques minutes à jouer seulement lorsqu'Anthony Durand, plutôt à l'aise jusque-là derrière le mortier, manqua la possibilité de faire revenir sa formation à six longueurs (37-28) des riverains du Touch. Et qui sait, de permettre à cette dernière de tenter, sur un dernier coup fumant , de perpétrer le crime parfait. Il n'en fut rien, Tournefeuille mettant un point d'honneur à avoir le dernier mot. Damien Lyet, lumineux, s'offrit un doublé... à la vitesse du son. Il s'en fallut même d'un rebond un tout petit peu trop fuyant sur une diagonale au pied dans le «money-time» pour qu'un bonus offensif d'anthologie ne soit engrangé sur ce même côté droit !

Nul ne se montrera, bien évidemment, plus royaliste que le roi tant les locaux, au coup d'envoi, auraient certainement signé des deux mains pour ce score fleuve annonçant les coupes de champagne des réveillons à venir. Puissant et bien organisé, le pack en provenance du Conflent a donné du fil à retordre à son rival même s'il manquait un mentor tel que Philippe Filiatre pour prodiguer les directives susceptibles d'en optimiser les temps forts. Plus complets, plus rapidement dans le vif du sujet (trois essais comme on le dirait d'un triple galop en même pas une demi-heure, chapeau!) , les protégés de Claude Guiraud et Laurent Cettolo ont bien mérité de passer l'hiver bien au c haud. Et de renouer, acceptons en l'augure, avec cette fameuse phase finale qui les propulsa au firmament. Voilà pourquoi tous ont entonné «Aux Champs Elysées» une fois la rencontre terminée. Bras dessus, bras dessous, comme aux meilleurs moments de l'épopée.

tournefeuille 42 - prades 28

M-T 24-14; arbitre : Gilles Staes (Ile-de-France); 250 spectateurs.

Vainqueurs : 5 E Azema (7, 24), Lyet (18,79), Richard (50), 3 P (5,43, 65), 4 T (8,19,25,51) Gratton

Vaincus : 3 E collectif Brunet (14), Carrère (57), Brisset (74), 3 P Durand (3, 35,40),2 T Durand (57,75).

Evolution du score : 0-3,3-3, 10-3,10-8,17-8, 24-8, 24-11, 24-14, 27-14, 34-14, 34-21, 37-21, 37-28, 42-28.

Tournefeuille : Lyet (cap.); Verstraete, Desprez, Pinarello (Eridia, 68), Azema (Sanchez, 78) ; (o) Gratton, (m) Lacassagne (Arif, 62) ; Coudrais (Boistard, 73), Berdja (Barthelémy, 40-48) , Bilhère Dieuzaide ; Tremolières (Sabani, 68), Garaud ; Marty, Richard (Barthélémy, 78), Possamai (Nuetsa-Fotso).

Exclu. tempo. : Richard (39, carton blanc),Nuetsa-Fotso (56, carton blanc), Possamai (77, carton blanc).

Prades : Durand; Garriguenc, Bergue, Salies, Charcos (Brisset,m-t) ; (o) Gendre (Sicart, 62), (m) Bertaud (Garrigue, 52) ; Azaïs (Anglade, m-t) , Goncalves, Zocchetto (cap) ; Carrère (Escoubet, 57), Brunet ; Techéné (Faugères, m-t), Bergay, Ruiz (Marcuello, m-t).

Exclu. tempo. : Marcuello (43, carton jaune), Goncalves (60, carton jaune)

Réserves : AST 50 - Prades 6

Commentaires