956 343 visites 12 visiteurs

PHLIPONEAU : TOUJOURS INVAINCUS … à l’EXTERIEUR !!

29 novembre 2015 - 21:23

28/11/2015
De notre envoyé spécial Walter HUGO


A Bazet (65)
AS TOURNEFEUILLE bat ADOUR ECHEZ : 12 – 0 (MT 0-0)
Pour l’AST : 2 E Lagarde (39’, 55’), 1 T Mauries (39’)

A quoi tient un match ? Cette victoire elle a un secret, un secret de coach… Toute la semaine, le « staff juniors » a préparé le week-end minutieusement. Vendredi, la décision est prise : les Balandrade joueront en blanc, les Phliponeau en noir.
Tout s’est joué le matin du match. Baptiste s’est rappelé : « Pense à Johnny , Noir c’est Noir ». Puis il a fredonné sa chanson préférée, « le Chasseur », de Michel Delpech. Et là ça a fait tilt ! Michel Delpech il chante « White is white ».
Le doute l’a alors gagné : Serge Blanco est black, il perd (chat noir ?), Laurent Blanc est blanc, il gagne … On appelle ça le syndrome Black and White.
Le secret a été bien gardé, même Domi et Philou n’étaient pas au courant…
Les Phliponeau sont sortis des vestiaires en … Blanc !! Voilà à quoi tient un match …
Transformés les « types » ! Eux qui d’habitude loupent leur entame, ils dominent le début de match, se procurant des occasions franches, sans toutefois concrétiser. Les locaux laissent passer l’orage ; ils ont même l’occasion de virer en tête à la pause. Mais par deux fois, leur buteur manque la cible.
0-0 à la mi-temps, on y croit « ferme ».

Dès la reprise, nos jeunes mettent plus de rythme. Dans le sillage d’un paquet d’avants soudé et conquérant, la charnière joue juste et permet aux deux centres de faire sauter le verrou adverse. A la 39’, Aymeric franchit et trouve Simon à hauteur pour l’essai imparable. Enzo transforme.
Adour 0 – AST 7

Les vagues blanches se multiplient alors, l’AST a clairement pris le match en main mais a toujours du mal à concrétiser.
Le break se fait à la 55’. Après un pilonnage en règle des avants près de l’en-but, Simon ramasse le cuir et trouve un trou de souris (blanche) pour pointer en coin. Du bord de touche, Enzo trouve le poteau sur la transformation.
A un ¼ d’heure du terme, Adour 0 – AST 12

Il n’y a alors plus qu’une équipe sur le terrain. Nos jeunes sentent bien que le bonus offensif est jouable, ils ne sont pas pour autant à l’abri d’un contre qui donnerait le bonus défensif aux locaux.
Ils monopolisent le ballon et multiplient les temps de jeu. L’essai chauffe.
A la sirène, Maxime, mis en débordement sur l’aile gauche, file vers l’en-but mais tombe la balle avant d’aplatir !
On se contentera donc des 4 pts de la victoire, sans BD pour les locaux. Remarquable « perf » qui permet de faire un joli bond au classement.
Les « Phliponeau » sont toujours invaincus… à l’extérieur !
Reste maintenant à gagner chez nous. Faudrait pas faire comme l’OM et son syndrome du « Vélodrome »…

Prochaine étape, L’Union à la « piaule » !!

Commentaires

Vincent Mauries 30 novembre 2015 10:19

Voilà ce qu'il manquait : les articles toujours "neutres" de Walter. C'est parfaitement bien restitué. Allez les petits, 2 victoires à domicile et c'est la première place

Staff
Philippe Trumet
Philippe Trumet 29 novembre 2015 21:33

Merci Walter.

+